ALERTE GÉNÉRALE CONTRE LA MALADIE DE PANANAMA

MODULE COMPLÉMENTAIRE GLOBALGAP

La maladie fongique Fusarium Wilt TR4 est une bombe à retardement. Ayant causé des destructions massives dans les plantations de bananes du Moyen-Orient et d’Extrême-Orient, ce n’est qu’une question de temps avant que le champignon ne frappe l’Amérique du Sud. Il n’y a pas de remède, pas une seule variété de banane n’y résiste. AgroFair coordonne la Task Force TR4 et fait passer le mot, en espérant ainsi encourager la mise en place de mesures préventives avec le module complémentaire GlobalGap.

La présence du TR4 a été confirmée à Taiwan, en Chine, aux Philippines, en Malaisie, en Indonésie, au Pakistan, à Oman, en Jordanie, au Mozambique et en Australie. Elle a détruit des dizaines de milliers d’hectares de bananes dans ces pays. D’autres pays sont en attente de rapports officiels.

AgroFair-panama-disease-TR4

EénVandaag (LaUNeAujourd’hui) est une émission d’actualités diffusée sur une chaine de télévision publique néerlandaise.

Notre chef de projet Luud Clercx a été interviewé sur le problème de la maladie TR4. Le document est en néerlandais. (voir Luud et AgroFair de 03:50 à 05:30)

C’est une question de temps avant que la TR4 n’arrive en Amérique latine, d’où proviennent les bananes d’AgroFair. Si rien n’est fait pour l’arrêter, cette maladie pourrait affecter les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire de dizaines de milliers de familles, et donc aussi des fournisseurs d’AgroFair. La seule stratégie viable que nous connaissons à l’heure actuelle est celle de l’exclusion : empêcher le TR4 d’entrer dans la région. Car une fois qu’il frappe, rien de l’arrête.

Petit à petit le monde commence à réagir : les pays exportateurs de bananes tels que l’Équateur, la Colombie, le Costa Rica ont commencé à mettre en œuvre des plans d’urgence et lancé des campagnes de sensibilisation. L’organisation régionale de protection des végétaux OIRSA planche actuellement sur une stratégie régionale et sur un plan d’action pour l’Amérique latine et les Caraïbes. L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) cherche à mettre sur pied un plan d’action mondial contre le TR4. Le Forum mondial de la banane (WBF) a mis en place un groupe de travail sur le TR4, actif depuis décembre 2013 et coordonné par AgroFair.

TR4 POURRAIT AFFECTER LES MOYENS DE SUBSISTANCE
ET LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE DE DIZAINES DE MILLIERS DE FAMILLES.

Il est essentiel de sensibiliser. AgroFair s’attache à diffuser le message dès qu’elle le peut, par exemple lors d’événements comme le débat scientifique sur ce thème avec le professeur Dr Gert Kema, organisé par l’Université de Twente, en décembre 2016.

Dans ses efforts pour arrêter le TR4, AgroFair est également active dans les sphères du lobbying commercial. Au printemps 2017, l’organisation qui régit les standards et la certification des pratiques agricoles, GlobalG.A.P., a ajouté un « module complémentaire » à ses normes. Ce module encourage les producteurs à prendre des mesures de biosécurité préventives sur les plantations, en suivant un protocole strict. AgroFair a mis beaucoup d’efforts dans la mise en place de cette aspect de la stratégie d’exclusion.

En tant que membre du Forum mondial de la banane, AgroFair a participé activement à la conception de ce module complémentaire, en faisant, entre autres, une présentation lors de la réunion technique sur les cultures de GlobalG.A.P. (septembre 2016) et en fournissant des commentaires détaillés sur le projet de document définissant les critères de contrôle et de conformité. Dans son rôle de coordinatrice de la Task Force de la WBF, AgroFair n’a pas ménagé ses efforts pour que le réseau de la Task Force s’ouvre à l’initiative de GlobalG.A.P.

En février de cette année, et en collaboration avec GlobalG.A.P., la FAO et le Forum mondial de la banane, AgroFair a organisé un événement sur la menace du TR4 au Fruit Logistica à Berlin. L’événement était destiné aux différents acteurs du secteur de la banane : producteurs, commerçants, supermarchés et groupes d’intérêt. La semaine précédant l’événement, AgroFair avait organisé en collaboration avec le Forum mondial de la banane, un webinaire sur le TR4 à l’intention des petits producteurs de bananes de la CLAC, l’organisation des producteurs de commerce équitable d’Amérique latine et des Caraïbes.

Le 9 novembre prochain, AgroFair sera présente, avec un certain nombre de ses producteurs d’Amérique du Sud, au Forum Mondial de la Banane à Genève. Notre collègue Luud Clercx mènera le panel de discussion « Le futur des bananes : gérer les risque du Fusarium ». TR4 : http://www.fao.org/world-banana-forum/wbf3/programme/en/